Information sur les produits

Actualisation des prix de référence des antirétrovirauxs

Augmentation de la capacité de production de granules/microgranules de LPV_r à compter du premier trimestre 2020

Guide de planification de l’approvisionnement et de la livraison par catégorie et par produit actualisé

Note concernant l’approvisionnement en traitements antirétroviraux à base de névirapine pour adultes / adolescents (LZN-adulte; NVP-200 mg)

Baisse des prix des antirétroviraux | Gains en termes de coûts, d’espace et de préservation de l’environnement grâce à des emballages mieux conçus et plus performants

Information sur l’égalisation des prix de la formulation dispersible de l’arthéméther-luméfantrine (AL) pour enfants

Point sur les nouveaux schémas thérapeutiques antirétroviraux recommandés par l’OMS

Actualisation des prix de référence des antirétroviraux

Les nouveaux prix de référence des antirétroviraux sont désormais disponibles. Vous noterez que le prix de référence du TLD de première intention recommandé a baissé de 4 % supplémentaires (3 dollars US par personne par an) et est aujourd’hui proposé à un prix inférieur à 66 dollars US par personne par an en boîtes multi-mois.

Le format de la liste a été amélioré. En plus des prix par boîte, les coûts annuels des traitements pour adultes et pour enfants sont également indiqués et mettent en lumière des différences de coûts importantes avec les équivalences recommandées par l’OMS : https://www.theglobalfund.org/media/5813/ppm_arvreferencepricing_table_en.pdf. Les prix de référence des autres catégories de produits sont présentés sur les pages des catégories y afférentes, à l’adresse : https://www.theglobalfund.org/en/sourcing-management/health-products/ et dans wambo.org. Les différences de prix des traitements mentionnées ci-avant sont particulièrement notables pour les traitements de deuxième intention pour adultes, et dans les choix de formulation pour les enfants :

• Le prix des traitements de deuxième intention peut être réduit de 80 dollars US par personne par an si l’ATV/r est préféré au LPV/r, et de 210 dollars US par personne par an avec le TLD.
• Les prix diffèrent sensiblement selon le choix de la formulation LPV/r à mesure que l’enfant grandit et peut avaler des comprimés de taille standard.

Vous remarquerez peut-être qu’exceptionnellement (probablement pour la première fois), le prix de référence de deux antirétroviraux (LPV/r 125 mg et 250 mg) a augmenté. Cette hausse est due à une augmentation importante (validée) du coût de certaines matières premières. L’équipe des achats stratégiques a négocié afin de minimiser cette hausse et s’est également employée à la compenser par une réduction des prix des médicaments associés de deuxième intention pour adultes, et à la limiter à 2 % / 4 à 5 dollars US par an pour les enfants (selon leur âge).


Augmentation de la capacité de production de granules/microgranules de LPV_r à compter du premier trimestre 2020

En qualité de membre du groupe de travail sur l’achat d’antirétroviraux, le Fonds mondial a le plaisir de partager avec vous l’information ci-après relative à la disponibilité de lopinavir/ritonavir 40 mg/10 mg :

• Cipla et Mylan ont investi dans l’augmentation de leurs capacités de production afin de répondre à la hausse de la demande de formulations de lopinavir/ritonavir 40 mg/10 mg recommandées par les lignes directrices unifiées de l’OMS relatives au VIH.
• Ces nouvelles capacités augmenteront progressivement la quantité de produits pouvant être expédiés à partir du premier trimestre de l’année civile 2020.
• À ce titre, les programmes sont encouragés à passer de nouvelles commandes et à accroître la quantité de produits sur les commandes dont les livraisons sont planifiées au premier trimestre 2020 ou après.
• Le groupe de travail anticipe des quantités de produits suffisantes et n’encourage pas les pays à accroître leurs stocks.
• Cependant, les programmes doivent intégrer une certaine souplesse dans la planification de la transition quant aux volumes de médicaments disponibles, en prévision d’éventuels retards des processus de validation de la production.
• Référez-vous au tableau de bord du groupe de travail sur l’achat d’antirétroviraux pour connaître la disponibilité des produits la plus récente.
• Enfin, le produit 4-en-1 LPVr/ABC/3TC (40/10/30/15) devrait être disponible un peu plus tard dans le courant de l’année 2020.

Granules de Lopinavir/Ritonavir 40 mg/10 mg

Microgranules de Lopinavir/Ritonavir 40 mg/10 mg


Guide de planification de l’approvisionnement et de la livraison par catégorie et par produit actualisé

Une nouvelle version du Guide de planification de l’approvisionnement et de la livraison par catégorie et par produit est disponible. Il a vocation à faciliter la planification des achats dans le cadre du mécanisme d’achat groupé et fournit des orientations pour l’achat de produits de santé liés au VIH et au paludisme par d’autres voies. Ces informations permettent une planification optimale des approvisionnements à des coûts fiables les plus bas, et sont particulièrement importantes afin de garantir la conformité aux directives en matière d’établissement des budgets à la fin d’une période de mise en œuvre des subventions.


Note concernant l’approvisionnement en traitements antirétroviraux à base de névirapine pour adultes / adolescents (LZN-adulte; NVP-200 mg)

Comme les schémas thérapeutiques à base de névirapine ne sont plus recommandés par l’OMS pour des raisons d’infériorité clinique, à compter du 1er mars 2019, le financement du Fonds mondial ne peut plus être utilisé pour l’achat de préparations adultes d’ARV à base de névirapine et par conséquent ils n’apparaîtront plus dans wambo.org. Veuillez contacter votre équipe pays si vous avez besoin de plus d’informations sur la procédure à suivre.


Baisse des prix des antirétroviraux | Gains en termes de coûts, d’espace et de préservation de l’environnement grâce à des emballages mieux conçus et plus performants

Des médicaments moins chers

À la suite du dernier appel d’offres lancé par le Fonds mondial pour l’achat de médicaments antirétroviraux, les prix de référence de ces derniers ont été revus à la baisse, soit 72 dollars US ou moins par personne et par an (6 dollars US par mois) pour les schémas thérapeutiques de première intention. De plus amples renseignements sur les résultats de l’appel d’offres sont fournis à l’adresse suivante : https://www.theglobalfund.org/fr/news/2018-07-16-new-agreements-with-hiv-drug-suppliers-to-save-usd324-million/

Des emballages améliorés et plus économiques

Non seulement les récipiendaires principaux ont désormais accès à des médicaments moins chers, mais ils peuvent aussi réaliser des économies supplémentaires en termes de frais de transport et de logistique en choisissant une option d’emballage extérieur optimisé pour leurs grosses commandes de médicaments-clés de première intention.

L’option « No Carton » (« sans carton ») proposée dans le catalogue permet en effet aux récipiendaires principaux de réduire considérablement leurs frais de transport et d’optimiser leur utilisation des espaces de stockage sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, en diminuant de moitié environ l’espace occupé dans les conteneurs, les entrepôts et les cliniques. De plus, cette option offre l’avantage de réduire la consommation de papier et de matériaux au cours du cycle de vie des produits, tout en préservant la qualité de l’emballage (pas de carton endommagé lors de la distribution au patient).

Cette solution deviendra la norme d’ici peu, les emballages carton étant appelés à disparaître à moyen terme.

Enfin, l’utilisation des kits de dispensation multi-mois, permettant aux patients stables d’être approvisionnés en antirétroviraux pour 90 jours, devrait également se traduire par des économies sur les frais de transport et des réductions des volumes de stockage.

Option classique « carton » dans le catalogue (108 flacons par expéditeur)

Nouvelle option « sans carton » dans le catalogue (144 flacons par expéditeur)

Pour commander des médicaments sans carton, veuillez utiliser les liens ci-dessous ou la fonction de recherche et de navigation :

Efavirenz/Lamivudine/Tenofovir 600/300/300mg tablet 90 – no carton

Efavirenz/Lamivudine/Tenofovir 600/300/300mg tablet 30 – no carton

Efavirenz/Lamivudine/Tenofovir 400/300/300mg tablet 30 – no carton

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir 600/200mg/300mg tablet 30 – no carton

Dolutegravir/Lamivudine/Tenofovir 50/300/300mg tablet 30 – no carton

Pour en savoir plus sur les nouveaux emballages pour antirétroviraux, veuillez cliquer ici


Information sur l’égalisation des prix de la formulation dispersible de l’arthéméther-luméfantrine (AL) pour enfants

Lorsqu’ils commandent de l’artéméther-luméfantrine (AL) destiné aux enfants atteints de paludisme, les pays peuvent désormais opter pour sa formulation dispersible préférée dont le prix n’est plus un obstacle à ce choix optimal. L’Organisation mondiale de la Santé recommande que les jeunes enfants et les nouveau-nés reçoivent des formulations pédiatriques, la préférence allant aux comprimés dispersibles. Les comprimés dispersibles sont plus facile à administrer par les soignants, ne nécessitent qu’une petite quantité d’eau et devraient permettre d’améliorer le respect du traitement et la précision du dosage par rapport à des comprimés solides écrasés. En bénéficiant de formulations dispersibles, les enfants devraient recevoir la dose complète de médicament dont ils ont besoin pour survivre à une attaque de paludisme. Ce lissage du coût de la formulation préférée destinée aux enfants découle d’une nouvelle stratégie d’approvisionnement mise en œuvre par l’équipe du Fonds mondial chargée des achats.

L’actuelle stratégie du Fonds mondial en matière d’approvisionnement en médicaments antipaludéens prévoit un objectif spécifique pour abaisser les écarts de prix au profit de meilleures formulations. L’appel d’offres concurrentiel lancé dans le cadre de cette stratégie prévoyait une mesure d’encouragement pour que les fournisseurs proposent des produits à l’artéméther-luméfantrine dispersibles à des prix proches de ceux des conditionnements pédiatriques non dispersibles, voire identiques à ceux-ci. Les fournisseurs ont répondu et, pour les quatre fournisseurs de formulations à l’artéméther-luméfantrine dispersibles qui répondent actuellement aux conditions, le Fonds mondial peut désormais fixer le prix de ces formulations pour les conditionnements 6×1 et 6×2 au même niveau que leurs équivalents non dispersibles. Même avec un budget limité, les pays n’ont plus à choisir entre l’accès patients – en terme de nombre d’enfants bénéficiaires atteint – et les formulations préférées pour enfants au moment de commander des produits à l’artéméther-luméfantrine.

Pour plus de renseignements à propos des prix de référence, consultez la page des « prix référentiels » (en anglais)

Pour plus de renseignements à propos de la stratégie du Fonds mondial en matière d’approvisionnement en médicaments antipaludéens, consultez la page « médicaments antipaludéens » (en anglais)


Point sur les nouveaux schémas thérapeutiques antirétroviraux recommandés par l’OMS

Combinaison thérapeutique à dose fixe à base de dolutégravir associé à la lamivudine et au ténofovir

Deux fabricants ont récemment reçu l’approbation provisoire de la FDA pour leur triple combinaison thérapeutique à dose fixe à base de dolutégravir (associé à du ténofovir et à de la lamivudine) ; le Fonds mondial peut désormais en assurer le financement et l’achat. Le dolutégravir (DTG) a été recommandé par l’OMS en guise de traitement antirétroviral alternatif de première intention. Les schémas thérapeutiques à base de DTG sont censés améliorer la qualité du traitement et de la prise en charge en offrant, par rapport aux précédents schémas thérapeutiques, des avantages programmatiques conséquents en ce qui concerne la pharmacorésistance du VIH et la tolérance.

Les pays qui envisagent de s’approvisionner en DTG doivent s’assurer que la transition vers ce schéma thérapeutique est sûre et efficace. Les chaînes logistiques doivent être préparées pour veiller à ce qu’il n’y ait ni rupture de stock ni risque d’interruption de traitement. Pour cela, des politiques, des directives et des approbations réglementaires et des enregistrements sont nécessaires. Nous recommandons aux pays qui prévoient de mettre en place la transition de fixer les prix des schémas thérapeutiques de première intention à 6,75 USD/mois, soit le prix de référence pour une boîte de 30 comprimés de TLD (ténofovir / lamivudine / dolutégravir) et de TLE (ténofovir / lamivudine / éfavirenz) en septembre 2017. Ainsi, aucun obstacle budgétaire n’entravera la transition vers le TLD. Voir les prix de référence du mécanisme d’achat groupé (6).

Planification des achats : Les deux fabricants concernés ont prévu de démarrer très prochainement la fabrication commerciale régulière. Comme d’habitude, les demandes d’achat doivent être adressées suffisamment à l’avance pour optimiser les coûts du produit et les frais de transport. Il est recommandé d’envoyer les demandes d’achat au minimum 6 mois à l’avance afin d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

Combinaison thérapeutique à dose fixe à base d’éfavirenz à dose plus faible associé à la lamivudine et au ténofovir

Une version de 400 mg de la triple combinaison thérapeutique à dose fixe à base de ténofovir, de lamivudine et d’éfavirenz a récemment reçu l’approbation provisoire de la FDA et le Fonds mondial peut désormais en assurer le financement et l’achat. Ce produit constitue une alternative de traitement de première intention recommandée par l’OMS dans ses dernières directives relatives aux antirétroviraux. Des contrôles systématiques indiquent qu’il agit aussi efficacement que l’éfavirenz et qu’il est plus fiable que ce dernier à la dose habituelle (600 mg). Les pays qui envisagent de l’acheter doivent s’assurer que le passage à ce schéma thérapeutique est sûr et efficace. Les chaînes logistiques doivent être préparées pour veiller à ce qu’il n’y ait ni rupture de stock ni risque d’interruption de traitement. Pour cela, des politiques, des directives et des approbations réglementaires et des enregistrements sont nécessaires. Planification des achats : La production commerciale régulière a débuté. Comme d’habitude, les demandes d’achat doivent être adressées suffisamment à l’avance pour optimiser les coûts du produit et les frais de transport. Il est recommandé d’envoyer les demandes d’achat au minimum 4 à 5 mois à l’avance afin d’obtenir le meilleur rapport qualité / prix.


Questions / réponses de l’OMS au sujet de la transition vers de nouveaux schémas thérapeutiques antirétroviraux :

http://who.int/hiv/mediacentre/news/transition-to-new-arv-QA/en/

Pour de plus amples informations, veuillez consulter :

1) WHO Consolidated guidelines on the use of antiretroviral drugs for treating and preventing HIV infection: Recomendations for a public health approach. Second . Geneva : s.n., 2016. p. 480. 978 92 4 154968 4. http://who.int/hiv/pub/arv/arv-2016/en/

2) WHO Policy Brief: Transition to New Antiretrovirals in HIV Programmes. July 2017. http://www.who.int/entity/hiv/pub/toolkits/transition-to-new-arv/en/index.html

3) The Clinton Foundation New HIV Product Introduction Toolkit. https://www.newhivdrugs.org

4) WHO Technical Update: Transition to New Antiretroviral Drugs in HIV Programmes: Clinical and Programmatic Considerations. July 2017. http://www.who.int/hiv/pub/toolkits/transition-to-new-arv-technical-update/en/